[Résolu] BHT, spz et mitochondries

no avatar
zebrito
Messages : 174
Inscription : 26 nov. 2015, 21:19

BHT, spz et mitochondries

07 déc. 2015, 16:35

Bonjour !

J'aimerai savoir si j'ai bien compris le fonctionnement de la BHT dans les tubes séminiphères par ce que je suis encore un peu perdue :

1) la BHT
- est constituée des cellules myoides, de la lame basale du tube séminiphère et des cellules de l'immunité du tissu interstitiel
- elle apparaît pendant la vie embryonnaire
- elle protège les cellules de sertoli du tube séminiphère uniquement des agents chimiques et non physiques

2) les jonctions sérrées entre cellules de sertoli
- elles apparaissent pendant la puberté
- elles protègent le compartiment luminal de la cellule de sertoli des agents chimiques et physiques

Donc si c'est bien ca,
- le compartiment luminal est protégé à la fois par la BHT des agents chimiques et par les jonctions serrées des agents physiques
- le compartiment basal est seulement protégé par la BHT des agents chimiques, et est donc sujet à des destructions dues aux agents physiques

Est ce que c'est bien ca ? :/

Ah oui et deuxième question : :)
quand on dit qu les mitochondries s'inversent pendant le stade zygotène de la prophase de la méiose 1 de l'homme, je n'arrive pas bien à visualiser ce qui se passe : quel espace se dilate, et qu'est ce qu'on doit entendre par "dilater" ? s'agrandir ?

Et dernière question promis :
Dans l'annale 2013, au QCM 50, item C : "au cours du transit ds l'épididyme, la composition en protéines nucléaires du spz change"
Dans la correction il est dit que c'est lors de la spermiogénèse que les histones cèdent la place aux protamines, et que pdt le transit, il y a seulement une condensation des protéines du noyau.
Mais je ne comprend pas trop, enfin pour moi la maturation morphologique et fonctionnelle du spz se déroulent pendant sa migration, donc instinctivement j'aurai mis vrai ...

Bonne soirée,
merci pour tout ! :D

Avatar de l’utilisateur
McSim
Tuteur BDR
Messages : 80
Inscription : 10 nov. 2014, 12:15

Re: BHT, spz et mitochondries

07 déc. 2015, 21:40

Salut!

Pour ta première question :

Il ne faut pas dissocier la BHT et les jonctions serrées entre les cellules de Sertoli car ces jonctions serrées sont l'élément important de la BHT.

La BHT ne se met en place qu'à la puberté. Ceci grâce à l'apparition de ces fameuses jonctions serrées.
Cependant la BHT ne se compose pas que des jonctions serrées. Elle comporte également, la membrane basale (=lame basale), les cellules de Sertoli elles-même, les cellules immunitaires du tissu interstitiel (=macrophages), les cellules myoïdes (=péritubulaires) et même les cellules de Leydig. Beaucoup de structures font partie de cette BHT.

La BHT dans son ensemble permet la protection des cellules se trouvant dans le compartimant ad-luminal du tube séminfère contre les agents chimiques (produits radio-opaques), immunologiques (cellules immunitaires) et cellulaires (bactéries). Cette protection est surtout due aux jonctions serrées entre les cellules de Sertoli car ce sont elles qui délimitent le compartiment ad-luminal (vers la lumière du tube seminifère) et le compartiment basal (en périphérie du tube seminfère).

Ces jonctions serrées ne protègent pas des agents physiques (rayons X)! En effet, ils passent à travers elles (sans les détruire), et atteignent les cellules germinales situées en ad-luminal qui seront détruites par ces rayons.

Est-ce plus clair pour toi? :)

Pour ta deuxième question :

Au stade zygotène, quand on dit que les mitochondries s'inversent, ça veut dire que l'espace inter-membranaire (entre les 2 membranes) se dilate (=s'élargit) et que la matrice mitochondriale rétrécit et devient plus dense.

Pour ta dernière question :
C'est item est faux car le remplacement des protéines du noyau (histones -> protéines de transition -> protamines) a lieu durant la spermiogenèse au sein des tubes séminifères. Durant la migration épididymaire, il y aura une condensation de matériel nucléaire grâce à l'environnement oxydant mais il n'y aura plus de remplacements de protéines nucléaires. Cette condensation fait partie des modifications morphologiques du spz lors du transit épididymaire.

J'espère répondre à tes questions et rendre ces notions plus claires pour toi, n'hésite pas si tu as d'autres questions!

Plein de courage :)

no avatar
zebrito
Messages : 174
Inscription : 26 nov. 2015, 21:19

Re: BHT, spz et mitochondries

07 déc. 2015, 22:02

Ah d'accord, donc en fait la BHT ne protège absolument pas des agents physiques puisque les jonctions serrées des cellules de sertoli en font partie intégrante.

Du coup le compartiment basal : est protégé par la BHT des agents physiques et chimiques
Le compartiment luminal : est protégé uniquement par la BHT (en l'occurrence principalement par les jonctions serrées) des agents chimiques

Aaaah d'accord ca y est j'ai tout compris pour les mitochondries :D

Mais oui c'est vrai !! en fait je n'avais pas resitué ca dans la spermiogénèse, donc en fait dans le stade leptotène de la prophase de méiose 1 !! donc rien a voir avec la migration dans les voies génitales !

Heu du coup en fait il faut différencier pour la maturation de la spermatide chronologiquement :
- la spermiogénèse dans la cellule de sertoli : remplacement des histones par les protamines + compaction du noyau
- la spermiation dans le compartiment luminal de la cellule de sertoli : détachement du spz de la cellule de sertoli + migration de la gouttelette cytoplasmique
- le trajet dans l’épididyme : acquisition de la mobilité du spz + acquisition d'une réserve d'énergie grace à la carnitine + acquisition de sites de reconnaissance avec l'ovocyte
- le transit dans les voies génitales : perte de la goutelette cytoplasmique
Est ce que c'est bien ca ou il me manque des infos ? ://

Merci beaucoup encore une fois pour tout ce que vous faites pour nous :)

Avatar de l’utilisateur
McSim
Tuteur BDR
Messages : 80
Inscription : 10 nov. 2014, 12:15

Re: BHT, spz et mitochondries

07 déc. 2015, 23:46

Le compartiment basal n'est pas protégé des agents chimiques ni des agents physiques.
Le compartiment ad-luminal est protégé des agents chimiques mais pas des agents physiques.

Au sujet de la spermatide : elle se différencie en spermatozoïde au cours de la spermiogenèse dans l'épaisseur du tube séminifère (=entre les cellules de Sertoli). Ensuite le spermatozoïde est libéré par les cellules de Sertoli dans la lumière du tube séminifère, c'est ce qu'on appelle la spermiation.

Durant la spermiogenèse : on observe bien le remplacement d'une grande partie des histones par des protéines de transition puis des protamines. Attention il n'y a pas que ça, il faut un certain nombre d'étapes dans la spermiogenèse pour passer d'une spermatide (cellule initialement ronde) à un spermatozoïde (tête, col, flagelle..)
Pour le reste je suis d'accord, je rajouterais que durant le transit épididymaire il y aussi une compaction de l'édifice nucléo-protéique grâce à l'environnement oxydant.

J'espère t'aider, plein de courage!

no avatar
zebrito
Messages : 174
Inscription : 26 nov. 2015, 21:19

Re: BHT, spz et mitochondries

08 déc. 2015, 07:32

D'accord merci beaucoup je crois que j'ai enfin compris la BHT et la spermiogenese ! C'est vraiment plus clair maintenant ! :D

Verrouillé

Revenir à « Biologie de la Reproduction »